« Siseng »

« Siseng »

Bèl bonjou mes foodlovs
Aujourd’hui…

 

Mon arrêt chez « Siseng ».

 

Quartier République – Paris
(82 quai de Jemmapes – Xè arr.)

 

Note : 🍪 🍪 🍪 🍪 🍪  (sur 5 🍪 )

 

Que retenir de Siseng…

 

Au détour d’une rue, menant sur le quai Jemmapes, célèbre pour abriter le fameux concept-bar « Le comptoir général », se trouve le restaurant fast-food asian « Siseng« .

C’est en sortant d’un atelier de tatouages que j’ai atterri chez Siseng. Du moins, grâce à ma soeur, qui m’a (fortement) invité à aller goûter ces « bao burgers« .

De par mes origines (un énorme mic-mac, mais en gros, des origines vietnamiennes trainassent dans mon génotype), je connaissais déjà les banh bao, qui sont de grosses boules de pâte à banh bao que l’on farcit de viande hâchée (généralement du porc ou du boeuf). Voici un exemple de banh bao que j’ai trouvé. Mais alors des bao burgers… No conozco.

On arrive. Restaurant encore fermé mais le personnel s’attèle à l’ouverture. On est samedi, il est 11h50, il fait beau et pas trop froid : on attend.

12h, les portes s’ouvrent ! On s’installe. Ma soeur sait déjà ce qu’elle va commander. Je la suis. Le serveur prend nos commandes. Il est adorable et serviable. Et SOU RIANT. Ah… Quel beau samedi midi ! Décidément, ce Siseng est en train de marquer des points avant même de me servir le plat.

Quelle bonne intuition ai-je eu de suivre ma soeur : c’est un DÉ LICE. Zéro faute, tout est délicieux : le steak mariné, la sauce tamarin caramélisé, les 5 épicesTOUT. Bullseye quoi. L’ensemble est consistant, sans pour autant alourdir considérablement nos estomacs. Parfait déjeuner pour enchaîner sur un cours de danse.

L’ambiance du Siseng est chaleureuse et décontractée. On en oublie presque le concept de fast-food tant on s’y sent bien. La musique est éclectique (du Kassav’ !!! Et pas un des plus connus, chapeau bas !!!) et à un niveau sonore finement réglé.

La carte n’est pas très étoffée mais au moins, ce qu’ils proposent est simple, cohérent et innovant. Les explications sont claires et l’ensemble est maîtrisé. Tout ce que l’on attend d’un restaurant.

Pour ce baptême, j’ai donc opté pour le bao burger 5 épices composé s’un steak de boeuf mariné aux 5 épices, d’une sauce tamarin caramélisé, de tempuras d’oignon, d’oignon confit, de roquette et d’épinards. Le tout accompagné de frites de patate douce. En parallèle, un spring roll poulet mariné au saté servi avec sa sauce à l’ananasVoyage au 7è ciel !

Une chose est sûre : ce Siseng n’est pas très près de chez moi, mais j’y retourne dès que je peux. Hop, dans mon carnet de valeurs sûres parisiennes ! Et il y en a peu…

 


 

Les PLUS

➰ Ambiance chaleureuse, éclectique
➰ Cuisine savoureuse et innovantes
➰ Des quantités raisonnables
➰ Plutôt healthy

 

Les MOINS

➰ Mon esprit critique néophyte n’en a pas trouvé…

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *