La Crème diplomate

La Crème diplomate

crème diplomate

Bèl bonjou mes foodlovs
Aujourd’hui…

Ma recette de la crème diplomate.

 

1-graine
    Niveau : Graine de pâtissier

 


 

La crème diplomate… La première fois que je l’ai réalisée, c’était pour réaliser mon premier fraisier. En effet, je voyais partout que la garniture originelle du fraisier était la crème mousseline voire chiboust.

Mais j’ai toujours été effrayée par la crème mousseline : il paraît que c’est assez compliqué à faire… Mais je compte bien y arriver un jour !

Et la crème chiboust ne me disait pas grand chose… Donc j’ai opté pour cette crème diplomate.

Le mélange crème pâtissière « collée* » et crème fouettée me tentait davantage.

Et j’ai alors découvert une crème délicieuse, fraise, aérienne, plus légère que la crème pâtissière.

Elle est parfait pour garnir un gâteau ou des choux à la crème 🙂 .

Un vrai bonheur à déguster, et à faire : c’est d’une simplicité enfantine.

Bon assez de blabla. Enmanchez votre fouet et GO !

 

*collée = avec de la gélatine

 

Le sésame

 


 

ingredients-recette Ingrédients

 

Pour environ 50cL de crème :
30 mn de préparation
45mn-1h de temps de repos

 

La crème pâtissière « collée »

  • 25cL de lait
  • 3 gousses de vanille
  • 40g de jaunes d’oeufs
  • 42g de sucre
  • 12g de maïzena (fécule de maïs)
  • 10g de farine
  • 1,5 feuille de gélatine
  • 15g de beurre froid

 

La crème fouettée

  • 200g de crème liquide entière (<=> 20cL)
  • 100g de mascarpone

 

preparation-recette Préparation

 

Préparons la crème pâtissière…

 

La crème pâtissière

  1. Dans une casserole, verser le lait et y ajouter les graines des 3 gousses de vanille.
  2. Faire frémir* ce mélange lait/vanille sur feu moyen. Y porter attention régulièrement.
  3. Pendant ce temps, bien mélanger les jaunes, le sucre et les épices habituelles.
  4. Ajouter à ce mélange jaunes/sucre la maïzena et la farine.
  5. Une fois le mélange lait/vanille arrivé à ébullition, verser les 2/3 de ce mélange sur le mélange jaunes/sucre/Maïzena/farine. Bien mélanger.
  6. Remettre à frémir le 1/3 restant du mélange lait/vanille.
  7. Une fois arrivé à frémissement, HORS DU FEU, ajouter le mélange jaunes/sucre/Maïzena/Farine/lait/vanille au 1/3 restant du mélange lait/vanille (vous me suivez toujours ? Parce que je peux comprendre que ce ne soit pas claire :)).
  8. Bien mélanger.
  9. Remettre la casserole sur le feu et remuer sans cesse pendant 2 mn, toujours sur feu moyen. Jusqu’à épaississement.
  10. Retirer la casserole du feu et ajouter le beurre froid.
  11. Mettre à tremper la gélatine dans de l’eau froide pendant 5mn.
  12. Une fois ramollie, ajouter la gélatine au mélange et bien l’incorporer (mélanger avec le fouet).
  13. Laisser la crème tiédir sans qu’elle ne refroidisse trop pour ne pas qu’elle fige.

 

Passons à la crème fouettée…

 

La crème fouettée

  1. Sortir votre crème bien froide.
  2. La verser dans un bol avec le mascarpone.
  3. Battre à petite vitesse le temps de mélanger grossièrement les 2 corps gras.
  4. Continuer à battre jusqu’à ce que se forme de grosses bulles.
  5. Puis, augmenter la vitesse progressivement et battre jusqu’à ce que la crème prenne la consistance d’une mousse à raser.
  6. Globalement, votre crème doit être désormais aérienne, mousseuse mais ferme à la fois, et la préparation doit pouvoir faire les becs d’oiseau.

 

Assemblons le tout…

 

La crème diplomate

  1. Quand la crème pâtissière est assez tiède (<=> environ 27°C), ajouter à la spatule la crème fouettée.
  2. Verser le tout dans une poche à douille et laisser reposer au frigo au moins 10mn.

 

Cette quantité de crème réalisée suffit à garnir un gâteau de 18cm environ.

Comme mon délicieux fraisier Fraise/Coco. Et comme je suis sympa, je vous file le lien de la recette pour aller y jeter un coup d’oeil ;)… : Le fresa Colada : recette d’un fraisier à la fraise et à la noix de coco.

 

conseil-recette Conseils/Astuces :
  • Pensez à bien avoir une crème très très très froide pour faire vos chantilly, crème fouettée etc. C’est le secret de la réussite 🙂 . Bien évidemment, s’il fait 40°C chez vous, le risque de chantilly ratée est multiplié par 100*.

 

*Source de l’étude : mon doigt mouillé.

 



2 thoughts on “La Crème diplomate”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *