Quel type de farine et pour quoi ?

Quel type de farine et pour quoi ?

On peut croire que c’est anodin, mais le type de farine peut avoir un réel impact sur le résultat de votre réalisation.

Voici donc un petit article récapitulant l’utilisation des différents types de farine en fonction du type de pâtisserie.

Les deux types principaux sont les farines fortes et les farines faibles.

La force d’une farine dépend de sa teneur en gluten et en amidon.

Les farines faibles contiennent peu de gluten VS les farines fortes en contiennent plus (évidemment).

Le gluten permet d’obtenir une pâte plus élastique tandis que l’amidon permet de mieux retenir l’hydratation.

Quelle farine pour quel type de pâtisserie ?

La farine faible (T55) est conseillée dans la réalisation de pâtes sablées, de biscuits ou de crêpes. En gros, pour toutes les choses nécessitant une forte capacité d’hydratation. Grâce à cette farine, il y a moins de risque de rétractation étant donné qu’il y a moins d’élasticité.

La farine forte (T45) est conseillée dans la réalisation de pâtes levées, de pâtes à choux ou de brioches. Ici, c’est pour apporter de l’élasticité à la réalisation.

 

Voilà, j’espère que ce billet vous aura aidé un peu 🙂 !

 

Source (et plus de détails : le site de Mercotte ->  http://www.mercotte.fr/farines-et-fecules/)

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *